Quatre-quarts marbré

Quatre-quarts marbré

Rien de plus simple que la recette du quatre-quarts! Il suffit d’avoir une balance, de peser 3 oeufs et de mettre la même quantité de leur poids, en sucre, beurre et farine.
Il se compose donc de produits en quantité égale : un quart d’œuf, un quart de farine, un quart de beurre et un quart de sucre.
Pour se régaler, je vous le propose aujourd’hui en version marbré, moitié vanille, moitié chocolat. Et pour plus de gourmandise, en le nappant d’un glaçage au praliné.

Ça vous tente?! Alors, place maintenant à la recette…

Les ingrédients:

Le cake

3 oeufs (180 g)
180 g de sucre
180 g de beurre fondu
180 g de farine T45 ou T55
1 pincée de sel
1 cc de vanille liquide
1 cs de cacao amer (type van houten)

Le glaçage

170 g de chocolat pralinoise
15 g d’huile de noisette (ou une huile neutre)

La préparation:

Le cake

Préchauffer le four à 180° en mode statique.

Faire fondre le beurre et réserver.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.

Monter les blancs en neige et réserver.

Ajouter le sucre aux jaunes et fouetter.
Ajouter petit à petit en alternant la farine et le beurre fondu en mélangeant à l’aide du fouet.

Ajouter les blancs en neige en mélangeant délicatement.

Séparer la pâte en deux parts égales.
Dans l’une, ajouter la vanille liquide et mélanger.
Dans l’autre, ajouter le cacao amer et mélanger.

Dans un moule à cake beurré, et chemisé de papier sulfurisé, verser une partie de la pâte à la vanille, puis la pâte au chocolat puis le reste de la pâte à la vanille.
A l’aide d’une spatule, soulever la pâte de bas en haut.

Enfourner pour 1 heure (à surveiller en fonction du four)
Vérifier en plantant la lame du couteau, celle-ci doit ressortir sèche.

Pendant la cuisson, préparer le glaçage.

Le glaçage

Faire fondre le chocolat à 45° puis ajouter l’huile et mélanger.

Réserver.

A la sortie du four, déposer le cake sur grille.

Placer un plat ou une assiette en dessus de la grille sur laquelle le cake a refroidi et versez le glaçage pour l’enrober complètement.

Réserver à température ambiante, le temps que le glaçage sèche et durcisse.
Mes petits et grands gourmands, ne sont pas assez patients, sur les photos, mon glaçage n’a même pas eu le temps de sécher pour la dégustation.

Bonne recette et bonne dégustation!

Si vous réalisez cette recette, n’hésitez pas à m’identifier ou me mentionner sur vos posts de Facebook ou d’instagram @quandmargotpatisse. C’est toujours un réel plaisir de voir vos réalisations. 

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire